Chartres - Cathédrale

(Eure-et-Loir - France)

L’horloge Astronomique de la cathédrale de Chartres

 

1520, Jehan Texier dit Jehan de Beauce, construit le pavillon de l'Horloge  à l'extérieur de la cathédrale, le mécanisme était relié aux cloches par une tringlerie.

1407 premières mentions de L'horloge astronomique de la cathédrale de Chartres.

Le cadran intérieur est dans la clôture du chœur, côté nord.

Son cadran d'un mètre environ de diamètre a été restauré en 2006, et donne des informations.

L’aiguille solaire fait un tour complet en 24 heures sur deux fois douze chiffres romain et feuilles de trèfle pour les demi- heures.

 

La deuxième bande bleu et étoilée décrit un tour en un jour lunaire et possède une ouverture ronde représentant les phases lunaires.

 

Le disque central montre les  signes du zodiaque correspondants au mois de l'année et fait un tour dans un jour sidéral, (23h 56mn 4 s) il et montre au moyen de l’aiguille solaire la marche annuel du soleil dans l’écliptique.

 

Le demi-cercle qui par du VIII au IIII représente l’horizon de Chartres et représente le levé» et le coucher du soleil à l’aide du soleil mobile de l’heure.

L’aiguille de l’heure a aussi une autre fonction, en coulissant dans la lumière qui est sur sa longueur (photos), un petit soleil montre la hauteur atteinte au fil des mois à l’aide du cercle excentrique fixé sur le disque zodiacale.

Le mécanisme intérieur

 

Le mécanisme,  a été restauré en 2008 par l'entreprise Prêtre de Mamirolles et fonctionne depuis 2010.
Cette horloge astrolabique constitue, avec celle de Bourges, les 2 seules de cette forme de constructions existantes connues.

Le cadran intérieur

Mécanisme d’origine

Cliquez ici pour voir les articles concernant :

la rénovation & la reconstruction de l’horloge astronomique par la Sté Prêtre

(Fichier PDF)

L’horloge extérieure

(Photo du mécanisme D. Fonlupt)

 

Le cadran extérieur du pavillon de l'Horloge d’un diamètre de 2 m 58 se trouve à 7 m 25 du sol.

Il est visible sur le petit pavillon style renaissance

(5 m x3 m 50) en pierre de taille,

depuis la rue de l'Etroit Degré.

L’ancienne horloge qui fonctionna jusqu’en 1865 et resta sur place dans un cadre de bois ferré, (2 m 64x 1 m 60 x 1 m 36). Le pendule de 2m de long est accroché au mur, les deux poids moteurs, environ 100 kg et 500 kg descendaient autrefois dans une fosse creusée à 6 m plus bas que le sol.

Elle sonnait les heures sur une cloche de 5100 kg (diamètre 1 m 92 fondue en 1520).

En 1887 l’horloger Alb. Renouf, à Chartres installa une horloge comtoise derrière le cadran où une aiguille donnait l’heure. Un contacteur électrique faisait fonctionner le marteau de la cloche des heures, cette horloge était actionnée par un poids moteur de 1000 kg remonté sur 25 m par deux hommes tous les dix jours.

 

 

Le conservatoire Européen des Cloches et Horloges, en accord avec la DRAC de la Région centre, a contribué à la restauration du mécanisme et à la remise en fonctionnement de l’horloge astronomique.

Remerciements à  :

- l’entreprise Prêtre et  à  M. Christian Prêtre pour les articles, photos et renseignements.

- M. Daniel Fonlupt pour les photos du mécanisme extérieur.

Références :

Horloges Monumentales et Astronomiques les plus remarquables d'Alfred UNGERER (1931).  

 

Voir aussi le fichier PDF de la DRAC :

RESTAURATION de l'HORLOGE ASTROLABIQUE de la CATHEDRALE DE CHARTRES

Merci au personnel de l’office du tourisme pour les renseignements donnés.

 

Office de Tourisme de Chartres

Place de la Cathédrale

BP 50289

28000 Chartres

 

Tél : 02 37 :18 26 26

Fax : 02 37 21 51 91

 

G.Guilbaud