La tour  a été construite en 1510 et c’est le plus ancien monument d’Aix-en-Provence.

Elle a un cachet particulier. Le fait de savoir que près de quatre siècles durant, une horloge a fonctionnée dans ce lieu laisse entrevoir la fuite du temps.

De la plateforme, on a une vue extraordinaire sur la ville.

 

La tour habillée d’accolades et de pinades flamboyantes est coiffée d'un campanile de Roland du XVIè siècle. Elle contient la cloche du Ban qui s’entendait jusqu'à une lieue, d’où banlieue, extérieur de la ville.

La plateforme, après examen, ne semble avoir été raccordée à aucun mécanisme, et était tournée manuellement tous les trois mois.

 

 Un grand plateau de bois tournant, supportant les quatre merveilleuses statues, fait face à une ouverture dans le mur et montre face à la place, le cycle des saisons.

 

 Le grand cadran astronomique est à l’arrêt. Le mécanisme, usé n’est plus là.

La lune ne donne plus ses quartiers, ni le quantième du mois.

 

Le cadran horaire du haut n’a plus ses statues du jour et de la nuit, et a été recopié dans le style de l’horloge astronomique. C’est probablement vers 1930 qu’une horloge mécanique a été mise en place, donnant les heures et minutes. 

 

En 1990, Monsieur Vinci donnait le dernier tour de manivelle afin de remonter le poids de cette très belle horloge mécanique "Paul Garnier" de Paris, en parfait état et qui ne demande qu’a être rénovée et exposée dans le hall de la mairie.

 

 Actuellement désolidarisée de ce mécanisme, l’horloge fonctionne, électriquement. 

Le poids de 150kg environ est toujours à sa place suspendu à son câble.

Le modèle d’origine de cette horloge, dite des 7 planètes, fut construit en 1555. Il y avait 7 statues de bois de noyer: le soleil, la Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Venus et Saturne.

 Il reste quelques vestiges en très bon état de conservation et empruntés de solennité.

 

 En 1566 et en 1593, des réparations eurent lieu sur l’horloge puis en 1603, on posa un cadran neuf.

 

En 1738, le mécanisme d’horlogeriefut réparé, puis transformé à la fin du XVIIIè siècle. C’est probablement à cette époque que furent récupérées 4 des 7 statues de noyer pour créer la plateforme des 4 saisons actuelles :

 

- Venus, l’été

- Mars, l’hiver

- Jupiter, l’automne

- Mercure,le printemps.

                                                                   Aix- en- Provence